Bienvenue sur le site du CRESAM !

Vidéo de présentation

Le CRESAM conduit préférentiellement ses missions dans l’idée novatrice et audacieuse qui consiste à travailler directement sur le terrain, sur des animaux sauvages, leur évitant ainsi la captivité. Il est effectivement très difficile de réintroduire en milieu naturel des animaux provenant de la captivité.

L’actualité du CRESAM : 

Modification du Programme Cresam pour des Raisons Politiques :
Deux évènements majeurs nous conduisent à modifier le programme des missions pour l’année 2019 :
– Le directeur du CACP Conservation of Asiatic Cheetah Project a été arrêté à Téhéran pour espionnage au profit de la CIA, ainsi que d’autres biologistes en rapport avec le Cresam. Suite à cet incident diplomatique grave, c’est le ministère des Affaires Etrangères français qui nous avait interdit le départ pour des raisons de sécurité, le gouvernement iranien ne voulant pour le moment plus travailler avec les français.
Nous espérons bien sûr que cette situation ne soit que temporaire, et que nous pourrons au plus vite reprendre nos mission.
– Suite à des remaniements au sein du gouvernement, notamment au ministère de l’écologie, notre correspondant, le conseiller diplomatique Alexis Tudor, a quitté son poste, stoppant net le projet Tigre que nous avions en Chine (puis en Inde), pour lequel nous avions préparé tout un dossier qu’il devait présenter à son homologue chinois en septembre dernier.
Il faut donc aujourd’hui que le Cresam prenne rendez-vous avec le conseiller remplaçant Mr. Tudor au ministère, afin qu’il reprenne le dossier en cours et que nous ayons toutes les autorisations gouvernementales.
Le Cresam fait donc le choix de recentrer son travail sur l’Afrique du Sud où il est présent traditionnellement, avec une prochaine mission début 2019 qui aura pour but le prélèvement et la congélation de semence sauvage. 
 LE FOND DU PROBLEME IRANIEN : il y a d’un coté le Gouvernement de ROUHANI, dont la position est identique à celle des défenseurs des droits humains, pour qui ces accusations d’espionnage sont infondées
De l’autre côté, les opposants farouches à Rouhani, avec l’aide des Gardes Révolutionnaires, forces d’élite agissant indépendamment de Rouhani et de son Gouvernement et ayant une immense influence auprès du système judiciaire dominé par les Conservateurs et qui ont procédé à cette vague d’arrestations massives de protecteurs de l’environnement (9 personnes, au moins)
Donc effectivement, dès qu’on touche au mélange politique + extrémismes politico-religieux, cela devient très difficile d’ agir efficacement et sans risques personnels, …

 Plus d’informations sur :

https://www.sciencemag.org/news/2018/11/letter-researchers-call-fair-and-just-treatment-iranian-researchers-accused-espionage?fbclid=IwAR1vHbytErT5OrO4On2v2wf0Jx1GYDu6Xk78MfCnzamawmBsr8AMd9E4cBA

Voici une lettre ouverte adressée à tous les membres de l’IUCN (International Union for Conservation of Nature) :

News Alert                              
Open letter to the IUCN Community
Dear colleagues and friends,

We are reaching out to you today to ask for your support and action as part of the global environmental community and members of the IUCN, to help fellow environmentalists who have been unjustly detained in the Islamic Republic of Iran. 

The environmentalists from the Persian Wildlife Heritage Foundation, also an IUCN member, were arrested in January 2018. One of the detainees, Dr. Kavous Seyed-Emami, a renowned Canadian-Iranian environmentalist, died in detention in February 2018. Currently, at least eight other environmentalists remain in jail, while five of them have been charged with capital offences on 24 October 2018, which can result in the death penalty. The five environmentalists are Houman Jowkar, Taher Ghadirian, Morad Tahbaz, Sepideh Kashani and Niloufar Bayani. 

The Head of UN Environment, Erik Solheim, told the Guardian on 24 October that the UN is deeply troubled by the cases, noting that, “this latest news gives us even greater cause for alarm. The message that needs to be sent is that environmentalists, like the dedicated people who are under arrest, deserve the utmost support and fullest protection which Iran’s laws and constitution guarantee. At present, Iran’s environment is under immense pressure – with water stress, land degradation, air pollution, loss of wildlife and sand and dust storms. All who seek to protect it must be supported. All hands count.” Read the full article here

The International Union for Conservation of Nature has also released a statement on 26 October expressing great concern, as five IUCN member conservationists, including members of the IUCN Species Survival Commission (SSC), are charged with crimes punishable by death in Iran. “IUCN is deeply alarmed by the charges against these dedicated women and men committed to protecting Iran’s rich natural environment and unique species,” said IUCN Director General Inger Andersen. “Their work is of crucial importance to their country and its people, particularly at a time of severe environmental challenges in Iran. IUCN and its Commissions stand in solidarity with them.” 

We ask you to help us raise awareness of this case and support our fellow environmentalists by:
1. Sharing their story on social media with your communities and in environmental gatherings. Please use the interview of the Head of UN Environment and the IUCN statement, as reference for spreading the news.
2. Raise this issue with your respective Heads of Agencies/ Organizations/ Institutions and ask them to give attention to this case and follow up with the Government of Iran to stop the illegal detention of environmental scientists and advocates who have been unjustly charged.
3. Get in touch with the office of the Director General of IUCN and affirm your support of the IUCN statement.  Ask that the Director General of IUCN continues to give this case a high priority for the global environmental community, and to follow up with the Government of Iran to demand immediate release of the imprisoned scientists and environmentalists.
4. Contact your Governmental officials and demand that they follow up with their Iranian counterparts, asking for clarity on this case.
5. Review financial support and collaboration being extended to the Government of Iran, asking Iranian Government counterparts for clarity on this case and lawful protection of environmentalists working in the country.

We thank you in advance and count on your support.

From the friends and colleagues of those who have been detained.

and

From the PEDRR Community

 

Mission initiale annulée : LE CRESAM VA S’INVESTIR DANS LA SAUVEGARDE DU GUÉPARD ASIATIQUE EN IRAN.
(Acinonyx jubatus venaticus)

Suite à la mission du 20 au 28 janvier 2017, sous l’invitation du Dr Iman Memarian (Téhéran), nous avions rencontré les organismes concernés dans la sauvegarde du Guépards. Cela concerne surtout la Conservation of Asiatique Cheetah Project (CACP) et la Iranian Cheetah Society(ICS).

Un partenariat est maintenant en cours de réalisation.
Nous repartons du 17 au 24 février 2018 afin d’effectuer un audit de reproduction du mâle de 8 ans et de la femelle de 4 ans qui sont en captivité à Téhéran. Nous nous rendrons ensuite, accompagnés par les responsables de la sauvegarde du guépard asiatique, dans le désert iranien pour une mission de terrain afin d’évaluer les conditions de vie et le biotope de ces guépards.
Il resterait environ 45 guépards en milieu naturel :
Le CRESAM propose pour commencer :
– un audit de reproduction (examen clinique, bilan biochimie, hormonal, numération formule, échographie abdominale et cardiaque, frottis vaginal, spermogramme en vue d’une éventuelle congélation, essai de mise en chaleur …)
– choix des meilleurs reproducteurs, mâles et femelles, les plus éloignés génétiquement,  afin d’effectuer des inséminations artificielles en vue d’augmenter la variabilité génétique.
 La mise en place d’une banque de semence, en utilisant les mâles en milieu naturel, permettra la conservation du patrimoine du Guépard asiatique.

 

Participation de l’Equipe du CRESAM à des CONGRES INTERNATIONAUX  :

lire les rapports 

Au Xème Congrès International des Animaux Sauvages et Exotiques.

AFFICHE YABOUMBA

Au Congrès Mondial de la Reproduction:

poster congres mondial repro 2016

Nos causes VIEW ALL

Nos partenaires

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options