Bienvenue sur le site du CRESAM !

Vidéo de présentation

Le CRESAM conduit préférentiellement ses missions dans l’idée novatrice et audacieuse qui consiste à travailler directement sur le terrain, sur des animaux sauvages, leur évitant ainsi la captivité. Il est effectivement très difficile de réintroduire en milieu naturel des animaux provenant de la captivité.

L’actualité du CRESAM en septembre et octobre 2023 : Poursuite des missions au Limpopo, et mise en place progressive du « Centre de Recherche et d’Etude pour la Faune Sauvage ».

 

L’actualité du CRESAM en janvier 2023 : Une partie réduite de l’équipe ira au Brésil, avec le Professeur Alain Fontbonne, chez un de ses anciens stagiaires, (désormais spécialisé en congélation pour les Félins), afin de progresser sur la congélation de semence et mettre en place la congélation d’ovocytes et d’embryons.

 

L’actualité du CRESAM en décembre 2022 : Présentation au Sénat du projet « Centre de Recherche et d’Etude pour la Faune Sauvage » 

Le 1er décembre, Jean-Yves Routier est invité pour présenter le nouveau projet du CRESAM devant le Cercle des Vétérinaires d’Ouverture, présidé par Jacques Crosnier (Ancien responsable international du CRESAM), et ce à la tribune du Sénat.

 

 L’actualité du CRESAM en octobre 2022 : Reprise des missions en Afrique du Sud

Le Cresam a effectué du 19 au 31 octobre 2022  une mission dont l’ objectif premier était un audit complet de reproduction des carnivores sauvages  dans une réserve de la province du Limpopo, AFS. 

  • Outre le prélèvement, le traitement et la congélation sur site de semence de guépards mâles, le Cresam a procédé à l’audit gynécologique de femelles guépards, dans le but ultérieur de planifier la reproduction des femelles non fertiles ». Trois femelles sur douze ont été exclues du groupe pour raison de santé ou de troubles importants de la fertilité.
  • Lors de cette mission, le Cresam a travaillé de concert avec le Professeur Valérie Chetboul, enseignant-chercheur à l’ENVA parrainée par La Fondation Un Coeur (Fondation de France), et le docteur Norin Chai, Chef vétérinaire au muséum d’histoire naturelle à Paris, et enseignant à l’ENVA, . Des examens électrocardiographiques et échographiques cardiaques ont été systématiquement réalisés sur chaque animal endormi, dans un but de recherche et de synthèse.
  • Le but à court terme est d’avoir 40 à 50 guépards « sains » comme base d’étude afin d’établir des protocoles reproductibles et novateurs en reproduction des carnivores sauvages.

 

 

 L’actualité du CRESAM en 2021 :

Le Cresam a programmé pour le mois de mai une mission d’envergure internationale : ANNULEE

  • Une mission de deux semaines en Afrique du sud, ayant pour but d’une part le prélèvement et la congélation sur site de semence de guépards mâles, et d’autre part  l’audit gynécologique de femelles guépards avant leur déplacement sur une autre zône.

 

 

L’actualité du CRESAM en 2019 : 

Le Cresam débute l’année par deux projets :

  • Un audit complet sur le Chat des Sables,  au sein des parcs zoologiques, français et étrangers. Le coordinateur de ce projet est Jérôme Catinaud, vétérinaire en charge du Parc des Félins (Seine et Marne, France). Ce projet vise tout d’abord à connaître les paramètres physiologiques ainsi que les données hématologiques et biochimiques du Chat des Sables, et surtout mieux comprendre les mécanismes de la reproduction de cette espèce. Il vise ensuite à prélever de la semence chez les mâles en vue de conservation et de reproduction assistée et maîtrisée.
  • Le Projet Mopaya 2019 : Nature-Conservation (IUCN) a demandé un audit de reproduction complet des guépards mâles et femelles du Parc Kruger. Pour cela, le Cresam est dans l’attente de permis pour la détention de guépards au sein de sa clinique vétérinaire à Mopaya (Afrique du Sud) ceci à des fins d’études sur la reproduction de cette espèce.
Modification du Programme Cresam pour des Raisons Politiques :
 
Deux évènements majeurs nous ont conduit à modifier le programme des missions pour l’année 2019 :
 
– Le directeur du CACP Conservation of Asiatic Cheetah Project a été arrêté à Téhéran pour espionnage au profit de la CIA, ainsi que d’autres biologistes en rapport avec le Cresam. Suite à cet incident diplomatique grave, c’est le ministère des Affaires Etrangères français qui nous avait interdit le départ pour des raisons de sécurité, le gouvernement iranien ne voulant pour le moment plus travailler avec les français. Cf « Le fond du problème iranien »
Nous espérons bien sûr que cette situation ne soit que temporaire, et que nous pourrons au plus vite reprendre nos mission.
– Suite à des remaniements au sein du gouvernement, notamment au ministère de l’écologie, notre correspondant, le conseiller diplomatique Alexis Tudor, a quitté son poste, stoppant net le projet Tigre que nous avions en Chine (puis en Inde), pour lequel nous avions préparé tout un dossier qu’il devait présenter à son homologue chinois en septembre dernier.
Il faut donc aujourd’hui que le Cresam prenne rendez-vous avec le conseiller remplaçant Mr. Tudor au ministère, afin qu’il reprenne le dossier en cours et que nous ayons toutes les autorisations gouvernementales.
 
Le Cresam fait donc le choix de recentrer son travail sur l’Afrique du Sud où il est présent traditionnellement, avec une prochaine mission début 2019 qui aura pour but le prélèvement et la congélation de semence sauvage. 
 
Mission initiale annulée : LE CRESAM VA S’INVESTIR DANS LA SAUVEGARDE DU GUÉPARD ASIATIQUE EN IRAN.
(Acinonyx jubatus venaticus)

Suite à la mission du 20 au 28 janvier 2017, sous l’invitation du Dr Iman Memarian (Téhéran), nous avions rencontré les organismes concernés dans la sauvegarde du Guépards. Cela concerne surtout la Conservation of Asiatique Cheetah Project (CACP) et la Iranian Cheetah Society(ICS).

Un partenariat est maintenant en cours de réalisation.
Nous repartons du 17 au 24 février 2018 afin d’effectuer un audit de reproduction du mâle de 8 ans et de la femelle de 4 ans qui sont en captivité à Téhéran. Nous nous rendrons ensuite, accompagnés par les responsables de la sauvegarde du guépard asiatique, dans le désert iranien pour une mission de terrain afin d’évaluer les conditions de vie et le biotope de ces guépards.
Il resterait environ 45 guépards en milieu naturel :
Le CRESAM propose pour commencer :
– un audit de reproduction (examen clinique, bilan biochimie, hormonal, numération formule, échographie abdominale et cardiaque, frottis vaginal, spermogramme en vue d’une éventuelle congélation, essai de mise en chaleur …)
– choix des meilleurs reproducteurs, mâles et femelles, les plus éloignés génétiquement,  afin d’effectuer des inséminations artificielles en vue d’augmenter la variabilité génétique.
 La mise en place d’une banque de semence, en utilisant les mâles en milieu naturel, permettra la conservation du patrimoine du Guépard asiatique.

 

Participation de l’Equipe du CRESAM à des CONGRES INTERNATIONAUX  :

lire les rapports 

Au Xème Congrès International des Animaux Sauvages et Exotiques.

AFFICHE YABOUMBA

Au Congrès Mondial de la Reproduction:

poster congres mondial repro 2016

Nos causes VIEW ALL

Nos partenaires

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options